Menu Fermer

Bien vivre sans argent, la vie nomade par excellence !

Bien vivre sans argent, dans une société où la réussite est souvent mesurée par la quantité de richesses matérielles accumulées, peut sembler paradoxale. Pourtant, pour de nombreux nomades, c’est une réalité quotidienne qui incarne un mode de vie fondé sur la simplicité, la liberté et la satisfaction personnelle.

Bien vivre sans argent, ou plutôt avec peu d’argent ne signifie pas nécessairement faire des sacrifices ou se priver de tout confort. Au contraire, cela implique de repenser nos priorités et de trouver des sources de bonheur et de satisfaction en dehors de la consommation matérielle. C’est une démarche qui privilégie les expériences, les relations humaines et la connexion avec la nature par rapport à la possession de biens superflus.

Pour de nombreux nomades, la clé pour vivre bien avec peu d’argent réside dans l’adoption d’un mode de vie minimaliste. Cela implique de simplifier ses possessions matérielles, de réduire ses dépenses inutiles et de privilégier les expériences significatives plutôt que les biens matériels. J’en parle d’ailleurs dans mon article  » Moins tu as, plus tu es heureux  » En se libérant du poids de la surconsommation, les nomades découvrent une nouvelle forme de liberté et de légèreté qui enrichit leur vie de manière profonde et durable.

Les Principes de bien vivre sans argent :

La Priorisation des Besoins Essentiels : Vivre bien avec peu d’argent commence par identifier et prioriser nos besoins essentiels. Cela implique de distinguer entre ce qui est réellement nécessaire pour notre bien-être et ce qui relève du superflu. En concentrant nos ressources sur ce qui est vraiment important, nous pouvons maximiser notre satisfaction et notre bonheur avec un budget limité.

La Cultivation de la Gratitude : La gratitude est une attitude puissante qui peut transformer notre perception de la vie et nous aider à trouver le bonheur dans les petites choses. En cultivant la gratitude pour ce que nous avons déjà, nous pouvons nous libérer du désir constant d’accumuler plus de biens matériels et trouver la satisfaction dans la simplicité de la vie nomade. J’aime beaucoup la métaphore de David Laroche qui dit : Si je te crève les deux yeux et que je te fais un virement d’un milliard, et que je connais un médecin qui peut te réparer les yeux mais que ça coûte un milliard, qu’est-ce que tu fais ? Si tu payes, alors tu es milliardaire sans même le savoir ! Les yeux, tu les as, alors profites-en. J’aime bien cette idée qu’on a de toujours vouloir des choses que tu n’as pas, concentre-toi sur ce que tu as déjà et qui vaut toutes les richesses du monde alors que tu n’en as même pas conscience.

L’Exploration de Solutions Créatives : Vivre bien avec peu d’argent demande souvent de la créativité et de l’ingéniosité. Cela peut impliquer de trouver des moyens alternatifs de subvenir à nos besoins, comme le troc, le partage de ressources ou la réutilisation d’objets. En adoptant une approche inventive et ouverte d’esprit, nous pouvons découvrir des solutions surprenantes et enrichissantes pour vivre pleinement avec peu d’argent.

Dans notre quotidien, chacun de nous possède une expertise dans un domaine particulier, et il est possible d’échanger cette expertise contre d’autres services dont nous avons besoin. Cette pratique d’échange de compétences peut s’avérer extrêmement bénéfique, comme en témoignent mes propres expériences qui suivent.

Les pratiques pour bien vivre sans argent en tant que nomade :

La Gestion Prudente des Ressources : En tant que nomade, il est essentiel de gérer ses ressources financières avec précaution. Cela peut impliquer de planifier ses dépenses à l’avance, de rechercher des alternatives économiques et de limiter les achats impulsifs.

J’ai eu l’opportunité de bénéficier d’un échange de services lorsque j’ai pris en charge la communication d’un établissement qui venait d’ouvrir. En échange de mes services, mes frais de carburant ont été couverts, ce qui m’a permis de continuer à voyager, visiter tout en maîtrisant mes dépenses liées au carburant. Un peu comme un commercial qui aurait un véhicule de fonction, sauf que là c’est avec mon Bénito.

Le Covoiturage : Partager les frais de carburant avec d’autres voyageurs ou proposer du covoiturage peut réduire considérablement les coûts de déplacement.

Autre exemple, lors d’un voyage en Bretagne avec ma fille, nous nous sommes arrêtés dans un camping pour des besoins de douche, remplissage en eau, lessive et rangement de Benito. Ayant un tableau que j’avais peint dans mon coffre et que je voulais jeter, j’ai décidé de l’offrir à la gérante du camping qui en a eu un vrai coup de cœur. En échange, elle nous a offert 9 jours d’accès gratuit au camping. Nous avons pu faire le grand nettoyage, nous recharger en eau et en électricité. Cette expérience nous a permis de profiter pleinement de notre séjour, ma fille en a pu jouer avec d’autres enfants du camping et le tout sans la moindre dépense, tout en faisant plaisir à la gérante du camping. Principe du gagnant gagnant

La Valorisation des Expériences : Vivre bien avec peu d’argent repose souvent sur la valorisation des expériences plutôt que des biens matériels. Cela peut inclure la recherche d’activités gratuites ou peu coûteuses, comme la randonnée, la méditation en plein air ou la découverte de nouveaux lieux culturels.

Autre solution, avec nos vacances dans l’Est de la France, où j’ai proposé à des établissement de faire des vidéos et des articles sur mon ancien blog en échange de la gratuité des lieux visités. Cette forme d’échange de visibilité contre vacances nous a permis de découvrir de nombreux endroits et d’économiser plus de 1000 euros, tout en offrant encore plus de visibilité aux établissements visités.

Le Renforcement des Relations Humaines : Les relations humaines sont une source précieuse de bonheur et de soutien pour les nomades. En investissant dans des relations authentiques et significatives avec d’autres voyageurs et membres de la communauté, ou des personnes ayant le même état d’esprit, nous pouvons enrichir nos vies de manière profonde et durable.

De la nourriture contre quelques heures de travail, est sans doute l’une de mes meilleures expériences de nomades mais aussi d’expérience sociale que j’ai pu tester au début de mon aventure. Je me suis arrêté dans une ferme et j’ai proposé au paysans de l’aider juste une heure ou deux afin de découvrir un peu son métier, je n’avais demandé aucune contrepartie ni même parler d’argent, je voulais juste découvrir une partie de son métier. On a discuté ensemble et au final j’ai fait quelques heures avec lui. Je suis reparti avec un cageot rempli de légumes que je venais de sortir de terre, des yaourts de la ferme, des œufs frais et une bouteille de vin. C’était une chouette rencontre humaine, on a partagé le repas ensemble tout en échangeant sur nos parcourt de vie.

Le Woofing : De plus en plus répandu, il permet aux voyageurs de travailler dans des fermes biologiques en échange de nourriture et d’hébergement. C’est une excellente façon de découvrir de nouveaux endroits tout en contribuant à des projets durables.

La Récolte Sauvage : Apprendre à identifier les plantes comestibles et à les cueillir dans la nature peut constituer une source abondante de nourriture. Des livres et des ressources en ligne peuvent aider à reconnaître les plantes sauvages comestibles et à les utiliser de manière sûre et responsable.

La Récupération Alimentaire : De nombreux commerces et marchés jettent des produits alimentaires encore consommables mais légèrement imparfaits. Les nomades en véhicule aménagé peuvent récupérer ces surplus alimentaires en bonne condition pour leur propre consommation.

La Pêche et la Chasse : Pour ceux qui sont à l’aise avec ces pratiques, la pêche et la chasse peuvent fournir une source de protéines fraîches sans dépenser d’argent. Il est important de se conformer aux réglementations locales et de respecter les ressources naturelles.

Entretenir le véhicule sans argent :

Maintenir un véhicule en bon état de fonctionnement est essentiel pour les nomades en véhicule aménagé, mais cela peut être coûteux. Voici quelques astuces pour entretenir son véhicule sans dépenser d’argent :

Auto-entretien : Apprendre à effectuer les réparations de base et l’entretien régulier du véhicule soi-même peut permettre d’économiser considérablement sur les coûts de main-d’œuvre.

Réseau de Partage : Les nomades en véhicule aménagé peuvent rejoindre des communautés de voyageurs où l’entraide est primordiale. Dans ces cercles, il est souvent possible d’obtenir de l’aide pour les réparations et les conseils mécaniques sans frais.

Recyclage et Réutilisation : Utiliser des pièces de rechange d’occasion provenant de véhicules similaires ou récupérer des pièces dans des décharges peut être une solution économique pour effectuer des réparations.

Les Ateliers Collaboratifs : Certains espaces communautaires offrent des ateliers et des outils pour effectuer des réparations et des entretiens sur les véhicules. Les nomades peuvent profiter de ces ressources sans frais ou moyennant une contribution symbolique.

Ces expériences démontrent qu’il est possible de vivre bien avec peu d’argent en tirant parti de nos compétences et en les échangeant contre des services dont nous avons besoin. En adoptant cette approche d’échange de bons procédés, nous pouvons non seulement maîtriser nos dépenses, mais aussi enrichir nos voyages en rencontrant de nouvelles personnes et en découvrant de nouveaux lieux, le tout sans dépenser une fortune. C’est un simple échange de bon procédé. Tout le monde est gagnant et toujours sans parler d’argent.

En conclusion, vivre bien avec peu d’argent en tant que nomade est plus qu’un simple mode de vie : c’est une philosophie qui incarne la simplicité, la liberté et la gratitude. En adoptant les principes de minimalisme, de gratitude et de créativité, nous pouvons découvrir une nouvelle forme de richesse et de bonheur qui transcende les limitations financières. En fin de compte, la clé pour vivre bien avec peu d’argent réside dans notre capacité à apprécier la beauté et la simplicité de la vie nomade, et à trouver la satisfaction dans les expériences et les relations humaines qui enrichissent notre voyage.

Tu veux changer de vie ? retrouve mon guide complet DEVENIR NOMADE 
-10€ avec le code : cedriclenomade

Articles Similaires